La Fondation suisse pour la formation par l’audiovisuel

FSFA

Home
Réseau FSFA
Stratégies nationales
Statuts
Comité FSFA
Membres de la FSFA
Echo médiatique
Archives de la FSFA
Contact

Congrès de mars

Congrès de mars 2018
Archives des congrès de mars

Agenda / Newsletter

Agenda / Newsletter

Réunion du Conseil de fondation

Rapports annuels, procès verbaux

Des projets de digitalisation innovants

Exposé sommaire
  AlpConnectar
  Gameful Design
  Computational Thinking
  iVideo.education
  Modèle F

Le savoir en ligne

Le savoir en ligne

Swiss Forum for Educational Media (SFEM)

SFEM

Consultations

Consultation ORTV
Consultation SSR
Message culture 2016-2019
Droit d'auteur
Autres consultations

Projets clôturés

Educational Trendspotting

Diffusion des productions

Diffusion

Membres

Dossiers
Inscription
  

Des projets de digitalisation innovants

Un constat important tiré des longues années d'expérience de la FSFA peut être résumé de la manière suivante :

Les innovations se propagent largement et de manière très efficace dans le cadre d'une approche Bottom-Up. Des pionniers développent des " bonnes pratiques ", mais celles-ci ne prennent effet que lorsqu'elles sont reprises par d'autres. Dans un premier temps, ils sont peut-être peu nombreux. Si ces projets font leurs preuves et qu'il n'y a pas d'obstacles à leur dissémination, alors on observe que toujours plus d'acteurs reprennent ces " bonnes pratiques " et les développent. Ces projets font école. Regardez cette courte vidéo (2,5').

La FSFA a continuellement permis de présenter, lors de ses congrès, des " bonnes pratiques " pour la digitalisation dans l'enseignement. Elle a toutefois constaté que celles-ci ne devenaient pas autonomes, et ce pour cause de manque d'information et de ressources, tant du côté des pionniers que du côté des écoles intéressées par ces projets.

Grâce à des moyens financiers de la Fondation Milton Ray-Hartmann, l'information concernant cinq des projets choisis au sein du réseau FSFA a pu être améliorée. Le Centre d'évaluation de l'éducation de la Haute École Pédagogique de Berne (PHBern) a été mandaté pour mettre en évidence, sur une base annuelle, le développement de ces projets. Le suivi sera effectué en été.

Ces rapports annuels permettent d'améliorer l'information. La FSFA a toutefois aussi transmis diverses impulsions, afin que le problème du manque de ressources puisse être résolu à moyen-terme grâce à une structure d'encouragement.

Vous trouverez les rapports ici :
Rapport de la PHBern 2017

Résumé des cinq projets

AlpConnectar - Tour des Alpes en trois langues
L'échange scolaire - la formule magique pour venir en appui aux enseignements de langue étrangère. Toutefois, l'effort considérable à fournir en décourage beaucoup. Le projet AlpConnectar propose une solution simple : des écolières et des écoliers de différentes régions linguistiques se rencontrent au travers de vidéoconférences et élargissent ainsi leurs connaissances linguistiques en allemand, français et italien. Le projet a démarré en 2014 et se base sur la collaboration entre les Hautes Écoles Pédagogiques des cantons du Valais, Tessin et Grisons, ainsi que Swisscom.

AlpConnectar a été présenté au Congrès de mars 2016 : vidéo 1 - vidéo 2 - vidéo 3 - vidéo 4

Gameful Design - enseigner de manière ludique, apprendre avec enthousiasme
Travailler selon les instructions - cela tend à disparaître du monde actuel du travail. Ce qui est demandé, ce sont des stratégies individuelles de résolution de problèmes et des compétences sociales. Gameful Design propose une approche qui incite les élèves à résoudre les problèmes de manière autonome. Cette approche est mise en œuvre sur la plateforme de cours QuesTanja. Cette plateforme, qui est le produit d'une collaboration entre les Hautes Écoles Pédagogiques de Berne et Heidelberg, est mise à disposition librement pour tous, toutefois sans services de support du fait d'un manque de ressources. La Haute École Pédagogique de Berne (PHBern) prévoit d'intégrer l'approche de Gamification dans d'autres offres.

Gameful Design a été présenté au Congrès de mars 2016 : vidéo 1 - vidéo 2 - info

Computational Thinking - construire des mondes en 3D et programmer soi-même des jeux
Les enfants adorent les jeux vidéo - mais peu d'entre eux en ont programmés. Cela devrait changer. Avec le Scalable Game Design, des étudiants de tous âges programment des jeux et s'exercent à la réflexion analytique et à la recherche créative de solutions : ils acquièrent ainsi des compétences, communément désignées par le terme de Computational Thinking. Dans le cadre du Swiss Computer Science Education Week et des programmes de vacances d'été, une communication est visée au niveau national sur la question de la formation informatique. Le programme est soutenu par la Fondation Hasler avec le financement de la chaire pour la formation informatique à la Haute École Pédagogique de la FHNW.

Computational Thinking a été présenté au Congrès de mars 2016 : vidéo - info 1 - info 2 - info 3

iVideo.education - amener de vraies situations pratiques dans l'enseignement professionnel
Dans l'enseignement professionnel, il n'est pas toujours facile de relier les différents lieux d'apprentissage et de connecter ainsi la connaissance théorique à l'activité pratique. Avec iVideo.education, cela devient possible. Les enseignant.e.s et les étudiant.e.s peuvent réaliser des vidéos de situations pratiques quotidiennes, aussi sans connaissances informatiques approfondies, les uploader sur une plateforme et les utiliser durant le cours théorique. La plateforme développée par l'Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) est multilingue et montre des nouvelles voies pour l'enseignement. Le concept d'enseignement peut être appliqué bien au-delà de la formation professionnelle.

iVideo.education a été présenté au Congrès de mars 2016 : vidéo 1 - vidéo 2 - info

Modèle F - des formations flexibles face à la pénurie de personnel qualifié
Les programmes d'études pour adultes, qui sont certifiés avec le label " Modèle F ", reconnaissent des qualifications acquises de manière formelle et informelle et prennent en compte la disponibilité temporelle des étudiant.e.s. Les offres de formations sont ainsi compatibles avec toutes les situations de vie, tant avec le chômage, qu'avec le travail et la famille. Au lieu de formations fixes et complètes, les étudiant.e.s. remplissent leurs lacunes, mais passent les examens normaux pour les certificats. Les formations sont ainsi plus courtes, coûtent moins cher et agissent rapidement contre la pénurie de personnel qualifié. Le label a d'abord trouvé une diffusion au sein du domaine IT, mais est actuellement étendu à d'autres domaines et continue à être développé.

Modèle F a été présenté au Congrès de mars 2015 : vidéo - info 1 - info 2 - NZZ-Artikel





[ Zurück ]